Magnifique séjour au Parc Éco Laurentides

Pour notre deuxième semaine de vacances, nous avions plusieurs idées d’endroits où nous souhaitions séjourner. Étant donné que nous voulions dormir en tente, nous avons choisi de réserver à l’endroit où la météo s’annonçait la plus clémente. La veille de notre départ, notre choix s’est arrêté sur le Parc Éco Laurentides dans la région du même nom. Nous y avons découvert un endroit offrant de magnifiques paysages.

 

 

Jour 1

Notre site de camping au Parc Éco Laurentides étant accessible seulement à partir de 14 heures, nous avons décidé de nous rallonger quelque peu afin de passer la journée à Tremblant. Les chiens sont maintenant les bienvenus à Tremblant et nous n’avions jamais eu l’occasion de découvrir cet endroit avec Suki et Guizmo.

Nous sommes arrivés tôt et nous étions surpris de nous retrouver dans un village désert ou presque. Plusieurs boutiques et restaurants étaient encore fermés. Plusieurs portent la mention « pet friendly » pour indiquer que votre chien est le bienvenu. C’est en déambulant dans les allées que nous sommes tombés sur le lac Miroir. Ce petit lac occupé par des familles de canards nous a permis de dégourdir les pattes des chiens.

 

Pour dîner, nous nous sommes achetés un repas que nous avons consommé sur l’une des tables à pique-nique qui offrait une belle vue sur le petit lac Miroir. Le secteur était beaucoup plus tranquille alors que les rues commençaient à se remplir de touristes.

 

En après-midi, le beau temps tentait de se frayer un chemin au travers des nuages. Nous avons donc acheté 2 billets afin d’avoir accès à la télécabine panoramique qui mène au sommet du Mont-Tremblant. Les chiens sont maintenant autorisés dans la télécabine. C’est super! Cette année, en raison des mesures sanitaires pour la Covid-19, seuls les gens d’une même famille ou d’un même groupe peuvent monter dans la même cabine. Voilà qui réglait le problème de Guizmo qui ne tolère pas les autres chiens.

 

La remontée est spectaculaire et elle nous offre un long moment pour profiter de la belle vue. Les télécabines ne sont pas climatisées et les petites fenêtres laissent entrer peu d’air. Nous étions heureux qu’il ne fasse pas trop chaud, car Guizmo et Suki ne tolèrent pas très bien la chaleur. Nous vous suggérons d’en tenir compte avant d’y embarquer avec votre chien. En temps de canicule, l’expérience doit être désagréable.

 

Au sommet, nous avons fait le sentier qui porte le nom 360°. Il s’agit d’une boucle de 2,5 km qui offre une vue sur tous les versants de la montagne. C’était parfait pour nous!

 

Ce sentier passe près d’une tour d’observation qui nous permet de profiter du panorama. Évidemment, nous avons pris notre temps afin de profiter de tous les magnifiques points de vue qui s’offraient à nous tout au long du sentier 360°. Ça valait bien la peine.

 

 

Question de pouvoir nous installer au camping avant le souper, nous avons repris la télécabine panoramique afin de retourner à la voiture. En route, nous avons réalisé que nous étions plus loin que nous le pensions du Parc Éco Laurentides. Quelle ne fut pas notre surprise de réaliser que l’accueil était fermé les mardis et mercredis alors que nous étions justement un mardi! Toutefois, la vignette pour la voiture et des cartes avaient été laissées à notre nom. Nous nous sommes dirigés au site Amiral #8. Nous avons été déçus de constater que ce site soi-disant sur le bord du lac Bonnet était en réalité bien loin de la rive. L’accès au bord de l’eau était obstrué par des arbres morts.

Avant d’installer notre campement, nous avons fait une balade pour voir les autres secteurs du camping. Les sites du secteur Bourdon nous faisaient rêver. Ils avaient tous une vue impressionnante et un accès au lac Bonnet. Sylvain a donc consulté le site web pour réaliser que le site #10 du secteur Bourdon était encore disponible. Ce ne fut pas une mince tâche de rejoindre quelqu’un du camping afin d’effectuer le changement de site. Mais, nous avons finalement reçu une confirmation écrite. C’est avec bonheur que nous avons pu installer notre campement à cet endroit.

 

Le bord du lac était facilement accessible, les voisins étaient très éloignés et le terrain en pente était magnifique. C’était triste de savoir que nous y passerions seulement une nuit.

 

 

Après un bon souper, nous avons profité de la tranquillité des lieux pour passer un moment au bord du lac. À la brunante, nous avons enfilé nos lampes frontales pour faire une petite balade dans les sentiers. Malheureusement, nous avons rebroussé chemin après avoir fait le sentier Les Hêtres, car la noirceur était bien installée. Nous avons terminé cette journée bien remplie près du feu afin de déguster un dessert de type S’mores improvisé par Sylvain.

 

 

 

Jour 2

Quelle vue magnifique à notre réveil! Nous avions tout le nécessaire pour préparer un déjeuner digne d’un brunch du dimanche. Nous avons pris le temps de déjeuner tranquillement en écoutant le chant des huards qui résonnait sur le lac. Quel beau moment!

 

Question de digérer avant notre départ en randonnée, nous avons choisi de défaire notre campement. Nous avons tout de même profité de la vue sur le lac une dernière fois alors que Suki en profitait pour faire trempette.

 

Après avoir stationné la voiture dans un stationnement près du bloc sanitaire, nous nous sommes dirigés vers la plage du secteur La libellule qui donne sur le lac à la Truite. La plage était plus petite que nous l’imaginions, mais nous étions seuls à en profiter. Ensuite, nous avons repris le sentier Les Hêtres afin de nous rendre dans le secteur où les autres sentiers sont accessibles.

 

Le sentier Le Riverain est génial. Plusieurs passerelles permettent de se balader en bordure du lac. Nous avons bien apprécié cette petite promenade à la portée de tous. Ensuite, nous avons pris le sentier L’Aquatique pour lequel le sentier en bordure du lac n’est malheureusement plus disponible. Des panneaux d’interprétation et des devinettes agrémentent notre balade.

 

Nous sommes ensuite arrivés dans le secteur du Lac du Cordon où le pavillon d’accueil des Refuges Perchés se retrouve. Après avoir parcouru le sentier L’Érablière, nous nous sommes baladés au pied des Refuges Perchés.

 

Afin de bien terminer notre randonnée et pour relever un défi, nous avons affronté le sentier Le Panoramique. Bien que court (0,8 km), ce sentier comporte une bonne remontée. Nos efforts ont été récompensés par la vue au sommet. Le lac du Cordon et le lac à la Truite sont bien visibles et des monts sont aussi visibles à l’horizon. C’est à cet endroit que nous avons pris une pause afin de prendre notre dîner. Nous avions le sommet à nous seuls.

 

La fatigue se faisant sentir chez les chiens (et nous aussi), nous avons préféré reprendre les sentiers en direction de la voiture. Le plus long sentier qui porte le nom de L’Aventurier sera peut-être parcouru une prochaine fois.

 

C’est ainsi que se termine le récit de ce court séjour dans la belle région des Laurentides. Nous gardons un bon souvenir de la beauté de notre site de camping, de la tranquillité des lieux et des beaux sentiers de randonnée.

 

 

 

Liens internet des lieux visités:

Tremblant : https://www.tremblant.ca/fr

Télécabine panoramique : https://www.tremblant.ca/fr/quoi-faire/activites/telecabine-panoramique

Parc Éco Laurentides : http://www.ctel.ca/

Sentiers pédestres du Parc Éco Laurentides: http://www.ctel.ca/randonneacutee-peacutedestre.html

 

 

 

Vous pouvez cliquer sur les photos afin de les agrandir.

*** Cet article n’est pas commandité.***