Belles couleurs au Mont Gleason

Nous adorons faire des sorties l’automne pour profiter des belles couleurs, des températures clémentes et des feuilles qui craquent sous nos pieds. C’est avant que notre région devienne une zone rouge à la suite de cette deuxième vague de la COVID-19 que nous avons visité le Centre-du-Québec pour découvrir le Mont Gleason et aller voir les oies des neiges au réservoir Beaudet.

 

Nous nous sommes dirigés vers la ville de Tingwick où se retrouve le Mont Gleason. L’accès et le stationnement sont gratuits hors saisons et les chiens en laisse sont admis. Pour profiter des couleurs de l’automne, la remontée mécanique est fonctionnelle pour quelques fins de semaine. Évidemment, les chiens n’y sont pas admis. Pour accéder au sommet, nous avons emprunté le Sentier du Sommet qui nous permet d’y arriver après seulement 1,5 km. Nous pensions qu’il s’agirait du sentier le plus difficile, mais il ne l’était pas vraiment.

 

En arrivant au sommet, nous nous sommes baladés d’une piste à l’autre pour profiter de la vue. Nous avons aussi fait un arrêt près de l’une des remontées mécaniques et Guizmo était bien content de se frotter sur le tapis rugueux.

 

Étant donné que la montée fut plus rapide que prévu, nous avons opté pour le Sentier de l’Érablière qui offre une descente sur 2,4 km sur l’autre versant. Comme son nom l’indique, nous avons traversé une érablière. Sylvain était parfois contraint de se pencher pour ne pas accrocher les tubes pour l’eau d’érable étant donné qu’il est trop grand. Le sentier était définitivement moins fréquenté.

 

Vers la fin, nous avons l’occasion de faire un détour près l’affiche du Mont Gleason pour ensuite terminer notre balade dans le stationnement.

 

Avant que la journée tire à sa fin, nous nous sommes dirigés vers Victoriaville pour aller y observer les oies des neiges qui font une halte migratoire au réservoir Beaudet. Malheureusement, les chiens ne sont pas admis au Parc du réservoir Beaudet. Guizmo et Suki ont donc patienté dans la voiture alors que les températures automnales nous le permettaient. C’était un beau spectacle. Les couleurs de l’automne ajoutaient à la beauté de la scène. Toutefois, les oies n’étaient pas présentes en si grande quantité. Il y en avait beaucoup moins qu’à Baie-du-Febvre. (Pour en savoir plus, consultez l’article Les oies blanches de Baie-du-Febvre.)

 

 

Nous y avons passé un bon moment pour y faire quelques clichés avant de reprendre la route en direction de la maison. C’est donc ainsi qu’a pris fin cette journée haute en couleur.

 

 

 

Liens internet des lieux visités: 

Mont Gleason: https://www.montgleason.ca/montagne/autres-activites/sentiers-pedestres/

Réservoir Beaudet :  https://www.victoriaville.ca/quoifaire/202009/13878/des-oies-des-oies-et-encore-des-oies.aspx

eBird Science – un moyen simple d’assurer le suivi des oiseaux que vous observez partout en Amérique du Nord: https://ebird.org/

 

 

Vous pouvez cliquer sur les photos afin de les agrandir.

***Cet article n’est pas commandité.***