Voici pourquoi votre animal de compagnie devient votre allié pendant cette pandémie

On va se le dire, nous faisons face à une situation qui peut nous paraître irréelle. On fait un cauchemar collectif depuis le 12 mars 2020 et nous sommes incapables de nous réveiller. La maladie à Coronavirus (COVID-19) nous mène la vie dure et l’on nous annonce que c’est loin d’être la fin.

Je tente de garder le moral en me concentrant sur le positif. On a chacun nos petites stratégies pour passer au travers des périodes difficiles. J’ai décidé de consacrer cet article à nos compagnons qui nous aident, à leur façon, à traverser cette tempête.

 

Voici 5 raisons qui font de votre animal un allié inestimable en cette période :

 

1- Il sera toujours là pour vous.

La fidélité de nos compagnons n’a jamais été remise en doute. Ils sont là pour nous et ils nous aiment d’un amour inconditionnel. Bien que le changement dans nos habitudes (présence accrue à la maison, télétravail, etc.) et nos humeurs changeantes en raison du stress puissent avoir un impact sur nos animaux, la plupart deviendront encore plus près de leurs humains en ces temps difficiles.

 

2- Il vous gardera actif.

Les chiens auront toujours besoin de bouger. Leur enthousiasme pour les jeux et pour les promenades vous gardera actif malgré tout. Lancer la balle dans la cour, jouer à cache-cache dans la maison, prendre une petite marche dans son quartier (si vous n’êtes pas en isolement volontaire ou confiné obligatoirement à la maison), apprendre de nouveaux tours sont qu’un échantillon des activités que vous pouvez pratiquer avec votre compagnon canin. Minou aussi a besoin de bouger. Sortez son jouet préféré tous les jours pour lui offrir une séance de jeu d’au moins 15 minutes. Ses cascades rocambolesques auront tôt fait de vous redonner le sourire.

 

3- Il vous aidera à réduire votre stress.

Les bienfaits de la zoothérapie sont indéniables. Une étude menée sur un groupe de courtiers de la Bourse de New York a démontré que ceux qui possédaient un chat ou un chien avaient une fréquence cardiaque et une pression sanguine plus basse que leurs collègues qui ne possédaient pas d’animal de compagnie. Nos compagnons à quatre pattes peuvent aussi être une oreille attentive pour tous les membres de la famille. Est-ce qu’il y a quelque chose de plus mignon qu’un enfant qui confie ses secrets à son chien ou son chat? Malgré tout, si vous vous sentez dépassé par les événements, voici une fiche d’information de notre gouvernement provincial : Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à coronavirus COVID-19.

 

4- Prendre soin d’un être vivant vous donne une certaine importance.

Cet argument s’applique davantage aux gens qui, comme nous, s’occupent seulement de poilus à la maison. Ceux qui prennent soin de leurs proches ou de leurs enfants doivent déjà en avoir plein les bras. Dans ce cas, il est vrai que d’avoir à s’occuper de notre animal de compagnie est une charge supplémentaire. Autrement, avoir un être vivant qui dépend de nous est quelque chose de valorisant. Ici, nous sommes plus que jamais aux petits soins avec nos animaux. C’est le temps de la mue printanière, profitez-en pour brosser vos poilus plus fréquemment.

 

5- À ce jour, il n’y a pas de preuve que votre animal puisse vous transmettre le coronavirus.

Ce n’est pas la première fois que nous vous rassurons sur le fait qu’il n’y a pas d’évidence que le coronavirus puisse être transmis à l’humain par son animal de compagnie. Toutefois, le pelage de l’animal pourrait agir comme une « surface » sur laquelle le virus pourrait survivre. Il est donc recommandé d’éviter de laisser des inconnus entrer en contact avec notre animal pour cette raison. Il est aussi recommandé de prévoir un plan d’urgence advenant le cas où vous devriez vous absenter de la maison pour des raisons médicales. Est-ce que quelqu’un de votre entourage pourrait accueillir votre compagnon le temps de votre rétablissement?

 

En tenant compte de tout ceci, nous croyons que nos animaux de compagnie nous rendent plus forts pour traverser cette dure épreuve. Bien que certains vivent des moments d’incertitudes, de grand stress ou de déprime, n’ayez pas le réflexe de mettre votre compagnon de côté. Les refuges sont actuellement en situation de crise eux aussi. C’est une très mauvaise idée d’abandonner son compagnon. Si vous êtes contraint de vous départir de votre animal malgré tout, essayez de le relocaliser par vous-même en faisant appel à votre cercle de connaissances.

 

Prenez soin de vous, de votre famille et de vos poilus.

Ça va bien aller!

 

 

Liens internet :

Association canadienne des médecins vétérinaires : Le nouveau coronavirus et les animaux de compagnie

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)​ : Information sur la COVID-19 aux partenaires en santé animale

Gouvernement du Québec : Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à coronavirus COVID-19

 

 

Vous pouvez cliquer sur les photos afin de les agrandir.

*** Cet article n’est pas commandité.***