24 heures sur une île

Pour notre dernière semaine de vacances, Sylvain souhaitait dormir à l’Isle-aux-Grues. Il s’était bien renseigné avant le début de l’été au sujet du traversier et du camping. En raison de la covid-19, les blocs sanitaires étaient fermés jusqu’à tout récemment et le camping en tente non autorisé. Au courant de l’été, les mesures se sont assouplies et les toilettes du camping sont redevenues accessibles. Comme du beau temps était prévu, nous avons décidé de mettre le cap sur cette île charmante du fleuve Saint-Laurent.

 

J9ur 1

Par un beau matin, nous avons donc mis le cap sur la ville de Montmagny. C’est à cet endroit que se retrouve le traversier qui mène à l’Isle-aux-Grues. Si vous prévoyez vous y rendre, prenez soin d’arriver à l’avance et de bien vous renseigner sur les heures de traversées. Ce traversier est totalement dépendant des marées hautes.

 

Isle-aux-Grues

Nous avons eu la chance d’être la dernière voiture admise pour la traversée de 10h. Arrivés sur l’île, nous nous sommes rendus au camping municipal sans service. Il s’agit d’un terrain avec quelques arbres où des tables à pique-nique et des ronds pour le feu ont été disposés ici et là. Une petite bâtisse donne accès à des toilettes. Une autre donne habituellement accès à des douches, mais cette dernière est fermée en raison de la pandémie. Un homme arrive en VTT pour réclamer les 25 dollars (coût du terrain lors de notre passage) et prendre en note la plaque d’immatriculation de notre véhicule.

 

Après avoir installé notre campement, nous avons pris notre véhicule pour nous repérer sur l’île. Pour dîner, nous avions apporté tout le nécessaire pour faire un vins et fromages sauf les fromages. L’Isle-aux-Grues est réputée pour sa fromagerie. Malheureusement, cette dernière est fermée au public pour la saison 2020. Leurs formages sont heureusement disponibles au Magasin de l’Isle et aux restaurants de l’Isle-aux-Grues aussi. Nous nous sommes installés à une table à pique-nique en bordure du fleuve. C’était excellent et la vue était épatante!

 

Nous nous sommes ensuite rendus à la réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle à l’extrémité de l’île qui porte le nom de Pointe-aux-Pins. Il est possible d’y faire une belle randonnée de 3km qui offre de beaux points de vue. Nous avons eu la chance d’y observer un majestueux pygargue à tête blanche. Nous avons beaucoup apprécié cet endroit.

 

L’envie d’une crème glacée s’étant emparée de nous, nous avons fait escale à la crèmerie Cré-Marie à proximité du quai. À cet endroit, nous avons observé de très près un Grand Héron très curieux.

 

Avant le souper, nous sommes retournés au camping pour y laisser la voiture. Nous avons ensuite marché le long du chemin du Roi. À son extrémité, une petite halte avec des bancs et une table à pique-nique donne sur un passage vers les champs. Cette petite randonnée improvisée nous offre alors une vue sur le fleuve et la rive sud.

 

Au retour, le soleil descend rapidement à l’horizon. Sur un coup de tête, nous avons repris la voiture pour nous rendre rapidement à proximité de l’Auberge des Dunes pour y prendre des photos du coucher du soleil et du bateau Ivre. Quel beau paysage!

 

Pour terminer la soirée, nous avons regagné notre campement pour y préparer notre souper et pour griller des guimauves sur le feu.

 

 

Jour 2

Nous nous levons tôt pour ranger la tente afin de nous mettre en file pour la première traversée de la journée. Il était 7h30 quand nous avons rejoint la file d’attente du traversier et le premier départ était prévu pour 8h30. Malheureusement, nous étions 28e en file. Seulement 23 véhicules peuvent emprunter le traversier simultanément. Les locaux et les livraisons sont prioritaires. Une autre file d’attente leur est réservée. Ce matin-là, un tracteur attendait l’embarquement et il avait 2 longues remorques. Plusieurs habitants de l’île sont arrivés à l’heure de l’embarquement. Tout ceci a fait en sorte que notre file (celle pour les visiteurs) a bougé très peu. Voyant que le bateau était rempli au maximum de sa capacité, plusieurs voitures avant nous ont quitté la file. Sur les recommandations de la personne que Sylvain avait contactée pour parler du traversier, nous avons laissé la voiture en file afin de ne pas rater la prochaine traversée prévue pour 11h. La troisième et dernière de la journée était prévue pour 20h30 seulement.

 

En attendant, nous avons visité l’île à pied. Sur les berges, nous avons eu la chance d’apercevoir au loin 3 pygargues, dont un juvénile (tête foncée). Impressionnant! Nous avons aussi revu le Grand Héron de la veille.

 

Derrière la gare fluviale, nous avons remarqué une affiche qui indique un sentier pédestre. Nous l’avons donc emprunté. À notre grande surprise, le sentier parcourt un boisé et se termine sur le Chemin de la Volière. Nous repassons donc devant le camping pour regagner le Chemin du Roi puis la Route du Quai.

 

À notre retour au quai, nous étions très heureux d’avoir conservé notre place dans la file, car plusieurs voitures s’étaient accumulées derrière nous et plusieurs camions et locaux attendaient dans la file voisine. Nous étions très heureux de pouvoir monter à bord. Peu de voitures derrière nous ont été admises. Les suivants devaient passer la journée sur l’île même si cela n’était pas dans leurs plans et ils devaient retenter leur chance à 20h30. Ouf! N’oubliez pas de bien regarder l’horaire des traversées. Comme recommandé par l’agente du bureau d’information touristique, nous avions prévu des provisions, des vêtements et des médicaments pour Suki pour une journée supplémentaire au cas où nous serions coincés sur l’île.

 

Montmagny et ses environs

Après avoir quitté le traversier, nous nous sommes stationnés près de la gare fluviale de Montmagny pour explorer les lieux à proximité. La promenade du Bassin donne une belle vue sur le jardin des souches de Montmagny aussi.

 

Nous avons ensuite repris la voiture afin de nous rendre à Cap-Saint-Ignace pour parcourir le Sentier du Petit Cap. Ce sentier de 1,5km comprend plusieurs belvédères. La vue sur le fleuve nous permet de bien observer l’archipel de l’Isle-aux-Grues. Malheureusement, nous n’avons pas trouvé de carte du sentier. Toutefois, en explorant, nous avons réalisé qu’il comprenait plusieurs sections afin de nous offrir plusieurs points de vue.

 

En retournant vers Montmagny, nous avons fait un arrêt improvisé à la halte municipale de Cap-Saint-Ignace. C’est à cet endroit que nous avons choisi de dîner. Un chemin donne accès à une pointe qui offre, une fois de plus, une belle vue sur le fleuve.

 

En retournant vers Montmagny, nous avons fait un arrêt près du Camping Pointe-aux-Oies où nous avions hésité à effectuer une réservation au lieu de dormir à l’Isle-aux-Grues. C’est ainsi que nous avons découvert le Parc promenade des Migrations qui est situé juste à côté. Ce parc est très bien aménagé le long de la rive. Il donne accès à une place naturelle. Comme nous étions à marée basse, c’était impressionnant de voir le bassin presque à sec. On comprend alors pourquoi le traversier dépend autant des marées.

 

Lévis

Après cette belle balade, nous avons repris la route en direction de la maison. Nous avons fait une dernière escale à Lévis pour souper. Étant juste à côté du Parc des Chutes-de-la-Chaudière, que nous avions déjà eu la chance de visiter quelques années auparavant, nous souhaitons profiter au maximum de cette belle journée. Nous avons fait une petite promenade à ce magnifique endroit avant de reprendre la route.

 

Voilà ce qui conclut ce court périple de deux jours riche en activités diversifiées. Sylvain était plus qu’heureux d’avoir pu photographier des oiseaux et j’ai adoré les paysages de carte postale.

 

En espérant vous inspirer!

 

 

 

Liens internet des lieux visités:

Traversier Montmagny-Isle-aux-Grues : https://www.traversiers.com/fr/nos-traverses/traverse-lisle-aux-grues-montmagny/accueil/

Camping municipal de l’Isle-aux-Grues : http://www.isle-aux-grues.com/tourisme/hebergement/#camping

Réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle : https://chaudiereappalaches.com/fr/voyage-quebec/montmagny-et-les-iles/saint-antoine-de-l-isle-aux-grues/isle-aux-grues/parc/

Crèmerie Cré-Marie : https://montmagnyetlesiles.chaudiereappalaches.com/fr/voyage-quebec/montmagny-et-les-iles/saint-antoine-de-l-isle-aux-grues/cafe-du-canotier/restaurant/cre-marie/

Bateau Ivre : https://www.bonjourquebec.com/fr/fiche/quoi-faire/visites-et-patrimoine/musees-et-sites-historiques/bateau-ivre-exposition-de-la-mi-careme-90493924

Bassin et chutes de Montmagny : https://montmagnyetlesiles.chaudiereappalaches.com/fr/voyage-quebec/montmagny-et-les-iles/montmagny/bassin-de-montmagny/plage/

Parcs et circuits de Montmagny : https://www.ville.montmagny.qc.ca/fr/loisirs-et-culture/loisirs/parcs-et-circuits/

Sentier du Petit-Cap : http://www.parcsnaturelsquebec.org/mrc-region-12/montmagny/sentier-du-petit-cap/

Halte municipale de Cap-Saint-Ignace : http://www.capsaintignace.ca/fr/tourisme/halte-municipale/

Parc promenade de la Migration : https://montmagnyetlesiles.chaudiereappalaches.com/fr/voyage-quebec/montmagny-et-les-iles/montmagny/promenade-de-la-pointe-aux-oies/parc/

Parc de la Chute-de-la-Chaudière : https://chaudiereappalaches.com/fr/voyage-quebec/levis/levis/parc-des-chutes-de-la-chaudiere/parc/

 

 

 

Vous pouvez cliquer sur les photos afin de les agrandir.

*** Cet article n’est pas commandité.***