Domaine du Radar avec toutou

Depuis longtemps, Sylvain me proposait de visiter une ancienne base militaire transformée en base de plein air où les chiens sont admis. Par une belle journée d’été, voilà que l’idée lui revient. Nous avons donc pris donc la route en direction du Domaine du Radar, anciennement Mont Radar, à Saint-Sylvestre dans la région de Chaudière-Appalaches.

 

À notre arrivée, nous sommes passés à l’accueil afin de payer les droits d’admission (6,50$ par adulte incluant les taxes) et pour obtenir notre bracelet. L’accès aux sentiers pédestres est gratuit pour les chiens. Les règles habituelles nous sont demandées : garder les chiens en laisse en tout temps et ramasser les excréments pour les jeter aux poubelles. Les droits d’admission aux sentiers pédestres donnent accès au site, à la zone des lacs, à la plage et au sommet incluant le bunker. La commis à l’accueil nous a demandé si nous étions bien équipés pour gravir le mont Sainte-Marguerite. Eau, chasse-moustiques et souliers de randonnée imperméables sont fortement conseillés. Une carte des sentiers nous a été remise et on nous a indiqué que certains sentiers sont très boueux par endroits.

 

Nous sommes donc partis à l’aventure par le sentier rouge qui nous mène au sommet. À 2225 pieds d’altitude, la vue y est magnifique! Nous y avons fait une petite pause pour donner de l’eau aux chiens en cette chaude journée.

 

Le moment tant attendu était arrivé : la visite du bunker qui est en fait un ancien radar. Des visites guidées sont offertes, mais les chiens ne sont pas permis. Il est possible de visiter le bunker par nous-même en compagnie de pitou. C’est donc ce que nous avons fait.

 

Heureusement, des lumières fonctionnelles nous permettent d’y voir plus clair. Nous n’avons pas eu besoin de nos lampes frontales. Guizmo, comme toujours, était prêt à tout pour explorer l’endroit. Suki l’anxieuse préférait rester à proximité de Sylvain, mais elle a accepté de nous suivre.

 

Le bâtiment fait trois étages qui sont accessibles via deux cages d’escaliers. La visite est très sécuritaire car des rampes sont installées de part et d’autre et les fenêtres sont placardées dans leur plus basse portion. Nous avons tout-de-même gardé un œil attentif sur Suki et Guizmo afin qu’ils ne mettent pas la dent ou la patte sur quelque chose de dangereux.

 

Après notre tournée de l’endroit, nous avons utilisé le sentier jaune pour retourner à l’accueil. Ce sentier était très boueux par endroits. Nous étions heureux d’avoir de bonnes chaussures de randonnées. Les chiens se sont joyeusement salis.

 

En fin de parcours, quelle ne fût pas notre surprise de tomber devant un enclos avec deux wapitis. Les chiens étaient bien intrigués et les wapitis sont venus à notre rencontre pour voir les chiens de plus près. Ils nous ont même suivi lorsque nous avons repris notre chemin.

 

Nous avons terminé notre journée à la petite plage aménagée à l’un des lacs. L’accès est permis aux chiens, c’est super! Ils ont pu se rafraîchir et déloger une bonne partie de la boue accumulée pendant la descente.

 

Voilà ce qui termine notre après-midi au Domaine du Radar. De nombreuses activités y sont offertes été comme hiver. Sylvain aime beaucoup visiter des endroits abandonnés donc il a bien apprécié sa visite du bunker et je dois admettre que j’ai eu bien du plaisir aussi.

 

En espérant que cette idée de sortie atypique puisse vous inspirer.

 

 

Lien internet de l’activité: 

Domaine du Radar:  http://www.domaineduradar.com/

 

Vous pouvez cliquer sur les photos afin de les agrandir.

***Cet article n’est pas commandité.***