Séjour peu dispendieux dans les Appalaches

Nous avions plusieurs jours de congé pour le jour de l’An et nous souhaitions en profiter pour passer quelques journées pour faire de la randonnée. Nous avions donc commencé une liste d’endroits intéressants à visiter et nous avions déniché des Airbnb qui acceptaient les chiens. Malheureusement, la popularité des locations de chalets et de logements a explosé en raison de la pandémie actuelle. Nous avons donc réalisé que les endroits que nous avions en vue étaient tous loués. Nous avons donc changé nos plans pour choisir d’aller visiter le Parc des Appalaches. Ce parc qui se dit depuis longtemps l’un des plus accueillants avec les chiens était sur notre liste d’endroits à visiter depuis plusieurs années, mais nous n’avions pas eu la chance de le visiter encore.

Il n’arrive jamais rien pour rien! C’est ma devise. Les astres se sont alignés. Du beau temps était prévu dans cette région. À moins de 30 minutes du Parc, nous avons déniché un logement Airbnb vraiment pas cher et très bien coté. Si vous voulez tenter l’expérience Airbnb, cliquez ici pour un rabais lors de votre inscription.

 

 

Jour 1

Nous avons pris la route en direction de la belle région de Chaudière-Appalaches avec une glacière remplie de victuailles achetées à notre épicerie locale comme c’est recommandé par la santé publique. En arrivant dans la coquette petite ville de St-Paul-de-Montminy, nous avons immédiatement été charmés par le petit village qui me rappellerait un village de Noël sous le sapin. Les petites maisons étaient de couleurs différentes et elles étaient joliment décorées. Nous avons même trouvé où habitait le Père-Noël.

 

 

Nous avons récupéré les clés du logement et nous y avons déposé nos choses. C’était impressionnant d’avoir un petit 3 et demi pour deux nuits pour à peine plus de 100$ et aucuns frais supplémentaires pour les chiens. Le HANA condo à St-Paul-de-Montminy était juste parfait pour nos besoins. À ce prix, le logement revenait moins cher que de louer un refuge au Parc des Appalaches. Après avoir été nous installer dans notre logement, nous avons choisi de parcourir le mignon petit village à pied pour occuper notre après-midi. Après le souper, nous avons fait une longue promenade afin de voir les décorations illuminées et pour parcourir une autre portion de la municipalité. C’était une petite journée bien tranquille.

 

 

Jour 2

Après un bon déjeuner gracieusement fourni par nos poules, nous avons pris la route vers le Parc des Appalaches à Ste-Lucie-de-Beauregard. Il est important de savoir que ce Parc se divise en plusieurs secteurs et que certains ne sont pas interreliés entre eux. C’est au stationnement de la Chute à Dupuis que nous nous sommes stationné. L’accès journalier est de 5$ par adulte et il est possible de faire le paiement en ligne. Sur le site web du Parc des Appalaches, une randonnée hivernale d’un jour (8 km) était suggérée de la Chute à Dupuis au sommet du Mont Sugar Loaf en empruntant le sentier 11. C’est donc ce que nous avons entrepris.

 

Chaussés de nos raquettes et équipés de nos sacs de randonnée, nous avons suivi le sentier 11 qui s’avère être de niveau difficile. On travaillait fort des mollets. Certains passages exigeaient que nous utilisions une corde pour grimper et nous étions bien heureux d’avoir les crampons de nos raquettes pour nous aider. Il faut avouer que les chiens nous ont bien aidés aussi.

 

Certains passages étaient plutôt abrupts. Heureusement, à mi-parcours, le niveau plus facile nous a permis d’économiser nos réserves d’énergie avant d’entreprendre l’ascension finale. De mignons petits belvédères, nous permettent d’y faire une pause.

 

Malheureusement, alors que nous savions qu’il restait environ 1 km pour atteindre le sommet, une affiche indique que le sentier devient plus difficile. Si nous choisissions de nous y aventurer, c’est à nos risques et périls. Juste à côté, le sentier très abrupt est complètement glacé. C’est à ce moment que nous avons sérieusement envisagé de faire demi-tour, mais je refusais d’abandonner et de ne pas accéder au sommet.

 

Après beaucoup d’efforts, d’entraide et d’encouragements, nous avons réussi à poursuivre notre ascension pour finalement accéder au sommet du Mont Sugar Loaf. Wow! La vue était époustouflante! Nos efforts ont rapidement été récompensés.

 

Nous étions seuls au sommet. C’était une première pour nous. Nous y avons pris une pause pour y prendre notre dîner. Malheureusement, la journée avançait rapidement et nous ne souhaitions pas revenir à la noirceur. Nous avons donc rebroussé chemin afin de retourner à la voiture.

 

Le retour nous a aussi demandé beaucoup d’efforts. Nos genoux étaient fortement sollicités. Certaines descentes étaient plus sécuritaires sur les fesses, donc même cette partie de nos corps a été sollicitée. Nous avions l’impression que les chiens riaient parfois de nous du haut de leurs 4 pattes.

 

Nous sommes rentrés assez tôt à l’appartement pour souper avec des restants du repas du jour de l’An et y passer une soirée tranquille.

 

Jour 3

Après avoir déjeuné, ramassé nos choses et rapporté les clés de notre logement, nous avons pris la route en direction de St-Fabien-de-Panet. Un autre secteur du Parc des Appalaches est accessible à partir de cette municipalité. C’est à l’accueil des sentiers que nous avons garé la voiture.

 

À partir de là, c’est le sentier 1 que nous avons emprunté sans nos raquettes. Nous souhaitions faire une randonnée plus mollo que celle de la veille. Nous y avons fait une petite randonnée de 4 km aller-retour.

 

Nous avons atteint le pic qui donne sur le Lac Talon. La vue était bien, mais beaucoup moins impressionnante que celle de la veille. Nous avons pris une bouchée avant de faire demi-tour pour retourner à la voiture.

 

Sur le chemin de retour, nous avons trouvé une côte magnétique à Buckland près du Parc régional du Massif du Sud. Elle est située sur une route régulière et une affiche vous indique où placer votre voiture. Malheureusement, en raison de l’accumulation de neige sur la route, l’effet était très très léger. L’auto ne s’est pas beaucoup déplacée et l’impression de monter n’était pas si perceptible. C’était loin de notre expérience à Magnetic Hill au Nouveau-Brunswick. (Pour en savoir plus, consultez notre article : 5 jours au Nouveau-Brunswick)

 

Voilà qui met fin à nos petites vacances de 3 jours et 2 nuits dans la belle région de Chaudière-Appalaches. Ces vacances étaient parmi les moins dispendieuses que nous avons eues depuis très longtemps.

 

 

 

Liens internet des lieux visités: 

Airbnb HANA Condo: https://fr.airbnb.ca/rooms/9959515?adults=2&source_impression_id=p3_1609899547_NARGHIb2QaICIOsx&guests=1

St-Paul-de-Montminy: http://www.stpauldemontminy.com/

Parc des Appalaches: https://www.parcappalaches.com/

Mont Sugar Loaf: https://www.parcappalaches.com/fr/decouvrir/les-sommets/le-mont-sugar-loaf/

Lac Talon: https://www.parcappalaches.com/fr/decouvrir/les-sommets/la-montagne-du-lac-talon/

Côte magnétique de Buckland: https://www.buckland.qc.ca/pages/nos-attraits

 

 

Vous pouvez cliquer sur les photos afin de les agrandir.

***Cet article n’est pas commandité.***