7 conseils pour bien accueillir un nouveau chien

Que vous ayez choisi d’adopter un chiot ou un chien adulte, il est primordial de voir à bien l’accueillir afin de l’aider dans cette transition importante. Bien que les chiens aient une capacité d’adaptation assez impressionnante, un changement d’environnement et la rencontre avec sa nouvelle famille sont des événements stressants, car l’animal perd tous ses repères. Voici quelques conseils pour faciliter son intégration auprès de votre famille :

 

1- Être patient et compréhensif

N’hésitez pas à vous mettre à sa place. Votre chiot vient de quitter sa mère, sa fratrie, les humains et l’environnement qu’il a connus depuis sa naissance. Dans le cas d’un chien adulte, il a peut-être subi une transition dans un milieu insécurisant tel qu’un refuge. Les règles de conduite qu’il a connues et ses humains sont différents. Il devra apprendre à vous connaître et comprendre vos attentes.

 

2- Toujours avoir des gâteries ou sa nourriture à portée de main

Afin de lui signaler ses comportements qui sont convenables et souhaitables, récompensez-le avec ses croquettes (prélevées de sa portion quotidienne) ou avec des gâteries qu’il aime. Lentement mais surement, les récompenses pourront être associées à un mot tel que « bon chien », « yes », etc. Ainsi, quand pitou aura fait l’association, les gâteries pourront être utilisées beaucoup moins souvent et le mot choisi deviendra la récompense.

 

3- Être constant

Essayez de lui offrir une routine afin qu’il puisse s’y adapter. Des repas à des heures régulières, des sorties fréquentes, des périodes de jeux pour lui permettre de dépenser son énergie sont à prévoir à votre horaire. Signalez-lui ses comportements que vous appréciez. Évitez de lui donner des privilèges si cette permission spéciale risque de ne pas être toujours d’actualité. Par exemple, vous trouvez mignon que votre chiot vienne vous rejoindre sur le divan ou dans votre lit, mais à taille adulte vous n’allez pas tolérer ce comportement. Vous devriez déjà lui enseigner que vous souhaitez qu’il se couche sur son coussin. Il est aussi important que toute la famille agisse de façon concertée envers le nouveau venu.

 

4- Reprendre l’éducation à la propreté du début

Que Fido fût propre dans sa famille précédente ou pas, il est justifié de reprendre du début afin de lui enseigner. Sortez-le fréquemment à l’endroit choisi, récompensez-le aussitôt qu’il s’exécute au bon endroit et observez bien les signes annonciateurs (sent le sol, se dirige vers la porte, etc.). Advenant le cas où il s’échappe au mauvais endroit, ne le punissez pas. Continuez de persévérer. Un animal propre qui devient subitement malpropre devrait être vu par un médecin vétérinaire, car une maladie sous-jacente pourrait expliquer la situation.

 

5- Être respectueux pour une cohabitation harmonieuse

Lorsque pitou souhaite rester en retrait ou se reposer, laissez-le tranquille. Permettez-lui d’avoir un endroit juste pour lui qu’il s’agisse d’un coussin, d’une cage où il se sentira en sécurité ou d’une pièce plus tranquille. Il est important d’éduquer les enfants à propos de ce nouveau membre de la famille. Surveillez toujours leurs interactions, apprenez à vos enfants à respecter la bulle de toutou et renseignez-les sur le langage corporel des chiens. C’est primordial pour éviter les incidents qui peuvent survenir. Un chien ne devrait jamais servir de jouet à un enfant même s’il est vraiment tolérant.

 

6- Avoir les accessoires essentiels dès son adoption

Idéalement, avant d’accueillir votre nouveau compagnon, il est préférable d’avoir en main une laisse et des sacs à déjections. À la maison, vous devrez lui trouver un endroit tranquille où vous déposerez son bol d’eau et sa gamelle. C’est encore mieux si vous lui offrez un bol interactif. (Pour en savoir plus sur le sujet, consultez notre article La stimulation mentale chez le chien.) Un coussin, un lit ou une couverture pourra lui procurer un petit coin douillet. Si vous souhaitez utiliser une cage pour son éducation et sa sécurité lors de vos absences, il vous faudra vous la procurer d’une taille adéquate. Pitou doit pouvoir s’y coucher de tout son long, s’y retourner sans problème et être debout sans se sentir à l’étroit. Généralement, vous obtiendrez ou vous procurerez la nourriture à laquelle il est habitué. Si vous souhaitez lui offrir une nourriture différente, il est préférable de faire une transition graduelle pour éviter les ennuis digestifs causés par un changement alimentaire brusque. Avoir quelques gâteries à portée de main sera bien utile pour son éducation. Assurez-vous de lui offrir des jouets pour l’amuser, l’occuper lors de vos absences et satisfaire son besoin de gruger.

 

7- Prévoir son budget

Idéalement, cette étape devrait survenir avant l’adoption de votre nouveau compagnon. Malheureusement, posséder un animal de compagnie est considéré comme étant un luxe. Des dépenses récurrentes sont à prévoir : nourriture, certains accessoires, visites de routine chez le vétérinaire, toilettage, etc. D’autres seront peut-être plus ponctuelles ou imprévues: cours d’éducation, stérilisation, visites chez le vétérinaire pour un ennui de santé, etc. Il est aussi possible de souscrire à une assurance maladie pour votre compagnon. (Pour en savoir plus sur le sujet, consultez Les assurances pour animaux de compagnie.)

 

Espérons que ces conseils vous aideront à être bien préparé à recevoir votre nouveau compagnon. Vaut mieux être trop préparé que pas assez. Nous vous souhaitons que ce soit le début d’une belle et longue complicité.

 

 

 

Vous pouvez cliquer sur les photos afin de les agrandir.

*** Cet article n’est pas commandité.***