Trousse de premiers soins pour votre compagnon

Avez-vous une trousse de premiers soins à la maison? Voilà quelque chose d’utile pour gérer les petits « bobos » de la famille. Est-ce que vous avez une trousse pour pitou ou minou? Que ce soit pour soigner une blessure mineure ou pour agir rapidement suite aux conseils de votre équipe vétérinaire, une trousse de premiers soins pourrait s’avérer très utile pour votre compagnon aussi.

 

Voici les 10 éléments à avoir à portée de main pour porter secours à votre animal de compagnie :

 

– Solution à base de Chlorhexidine
La Chlorhexidine est antiseptique grandement apprécié en médecine vétérinaire. Il permet de désinfecter la peau et les plaies. En pharmacie humaine, vous retrouverez une formulation à 0,05% de gluconate de Chlorhexidine (Par ex. : Sterilin). Vous pouvez aussi demander à votre vétérinaire s’il peut vous en vendre un flacon. Nous utilisons habituellement, des concentrations de 2% et 4%. Il est très important que la solution choisie ne contienne pas d’alcool.

 

– Peroxyde d’hydrogène à 3%

Le peroxyde peut s’avérer très utile afin d’induire des vomissements chez un animal intoxiqué. Pour ce faire, il faut contacter votre vétérinaire ou un centre d’urgence afin d’avoir leurs instructions et leur approbation. Dans certaines situations, il est proscrit d’induire des vomissements. Le peroxyde peut être très utile pour concocter une recette de shampooing contre les odeurs de moufette (1L de Peroxyde d’hydrogène, ¼ tasse de bicarbonate de soude, 1c. thé de savon à vaisselle). Il est aussi notre meilleur allié pour retirer les tâches de sang. Toutefois, il n’est pas recommandé de l’utiliser pour désinfecter des plaies car il peut ralentir la guérison.

 

– Alcool isopropylique 70%

L’alcool n’est pas recommandé pour désinfecter les plaies car il est très irritant. Toutefois, l’alcool sera très utile pour désinfecter votre thermomètre, vos ciseaux ou les autres instruments qui sont entrés en contact avec l’animal.

 

– Onguent antibactérien

Mon favori est sans contredit l’onguent Hibitane qui est fait à base de Chlorhexidine. Vous pouvez vous le procurer chez votre vétérinaire. Sinon, un onguent antibactérien trouvé en pharmacie pourrait aussi faire le travail, mais ils sont souvent composés de trois différents antibiotiques qui sont plus ou moins adaptés aux besoins de nos compagnons. Avant de couvrir une plaie ou une blessure avec un bandage, il est important d’y mettre un onguent ou un gel afin d’éviter que le bandage adhère à la plaie.

 

– Carrés de compresses 

Dans le jargon médical, nous parlons de gazes. Il s’agit de compresses disponibles en différentes tailles. Elles sont très utiles pour désinfecter la peau et comme première couche pour un bandage (après avoir appliqué l’onguent antibactérien). Vous en trouverez facilement en pharmacie humaine ou chez votre vétérinaire.

 

– Ciseaux à bandage

Il s’agit de ciseaux robustes dont la pointe est arrondie afin de vous permettre de couper un bandage sans blesser l’animal. Ils sont faciles à désinfecter avec de l’alcool et leur apparence atypique vous évitera de les utiliser pour la cuisine.

 

– Petite pince hémostatique (de type mosquito) ou pince à cils

Les pinces hémostatiques ont été conçues afin de clamper les vaisseaux sanguins. Elles peuvent donc être utiles pour gérer une hémorragie. Concernant celle que je laisse dans ma trousse, je dois avouer que j’ai tendance à lui attribuer de nombreuses autres vocations (retirer des débris dans une plaie, retirer une écharde, etc.). Une pince à cils pourrait donc être utile pour plusieurs de ces actions ainsi que pour retirer une tique.

 

– Thermomètre numérique rectal

Il vous permettra de prendre la température de votre compagnon. La température normale du chien et du chat oscille entre 38,0 et 39,5°Celcius. Un animal est hypothermique lorsque sa température est sous 37,5°C et hyperthermique si elle dépasse les 40,0°C.

 

 

– Bandage adhésif élastique

C’est ce que nous nommons le Vetrap. Il est élastique et il colle seulement sur lui-même. Il est plus qu’utile pour faire des bandages, mais il faut prendre soin de ne pas trop de serrer car il pourra alors agir tel un garrot. Pour nos compagnons poilus, il est de loin préférable à Élastoplast qui colle beaucoup trop. Votre équipe vétérinaire pourra vous vendre un rouleau de Vetrap sans problème. Sinon, j’ai vu un produit similaire en pharmacie dans la section des bandages.

 

– Gants

Avoir quelques paires de gants de latex ou de nitrile est toujours utile. Que ce soit pour nettoyer une diarrhée profuse dans la maison ou pour porter des soins à une plaie, vous serez certainement heureux de les porter afin de vous protéger. Vous en retrouverez une grande variété en pharmacie et vous pourrez les choisir en fonction de la taille de vos mais.

 

 

Cette liste pourrait se poursuivre encore longtemps, mais j’ai choisi de vous parler de ces dix éléments qui représentent les essentiels à avoir à portée de main. Il est possible de vous procurer de petits contenants afin de vous faire des formats de voyage pour les trimbaler avec vous en randonnée ou en vacances.

 

On n’est jamais trop prudent!

 

 

 

Vous pouvez cliquer sur les photos afin de les agrandir.

*** Cet article n’est pas commandité.***