Qu’est-ce qu’un technicien en santé animale?

En cette semaine nationale des Techniciens en Santé Animale (TSA), nous tenions à souligner le rôle essentiel que les TSA jouent dans le domaine de la santé animale. Voici des réponses aux questions les plus fréquentes en lien avec ce travail passionnant, mais quand même exigeant.

 

Quelle formation mène au travail de technicien en santé animale?

Au Québec, la formation est offerte au collégial dans 7 CÉGEP pour le moment : Cégep de Saint-Hyacinthe, Cégep Lionel-Groulx, Cégep de La Pocatière, Collège Laflèche (privé), Cégep de Sherbrooke, Cégep de St-Félicien et Vanier College (anglais). Ce programme est contingenté. Il est important d’avoir une bonne moyenne pour y accéder. Il s’agit d’une formation du secteur technique offerte sur 3 ans. Toutefois, le collège Laflèche (privé) offre la possibilité d’effectuer le programme en intensif sur 2 années en respectant certaines conditions. Le diplôme obtenu est un DEC en Techniques de santé animale.

 

Où un technicien en santé animale peut travailler?

La réponse à cette question est très vaste. Le TSA peut travailler presque partout où des soins doivent est prodigués aux animaux :

  • Cliniques, hôpitaux et centres vétérinaires
  • Centres de recherche privés, gouvernementaux, hospitaliers, universitaires
  • Société protectrice des animaux, refuges, services animaliers
  • Institutions zoologiques
  • Animaleries, pensions
  • Industries pharmaceutiques
  • Laboratoires d’enseignement
  • Entreprises en milieu agricole, meuneries
  • Laboratoires d’analyses
  • Santé publique, inspection des aliments
  • Etc.

Les deux principaux axes de formation sont le domaine des animaux de compagnie et le domaine de la recherche. Le troisième secteur en importance est celui est animaux de ferme.

 

Quelles sont les principales tâches du technicien en santé animale?

Le TSA est un professionnel de la santé animale qui sera amené à épauler le médecin vétérinaire dans le cadre de son travail. Il est en charge de veiller aux bons soins des patients, d’effectuer les prélèvements (sang, urine, lait, etc.), procéder aux analyses de laboratoire, reconnaître les signes de maladie, assister le vétérinaire en anesthésie, chirurgie, dentisterie et imagerie, assurer le service à la clientèle, etc. Si on fait une comparaison avec la santé humaine, les TSA accomplissent des tâches semblables à celles effectuées par les infirmiers, les hygiénistes dentaires, les techniciens de laboratoire, les technologues en radiodiagnostic, etc. Ils font un travail colossal et ils sont habituellement au premier plan avec le patient.

 

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

L’amour des animaux c’est important, mais ce n’est pas tout. Le TSA devra réussir une exigeante formation. Il devra faire preuve d’autonomie, être en mesure de travailler en équipe, avoir une bonne dextérité manuelle, démontrer une bonne curiosité scientifique, être polyvalent, avoir un bon sens de l’organisation et démontrer de bonnes aptitudes en communication. Un bon nombre d’emplois offriront un horaire variable incluant des soirées et des jours de fin de semaine. Le salaire horaire est malheureusement parmi les plus bas du secteur technique. On dit souvent qu’il s’agit d’une profession qu’on exerce par passion.

 

Vous envisagez le métier de technicien en santé animale? Plusieurs ressources sont disponibles afin de vous renseigner sur le sujet et afin de confirmer votre orientation de carrière. N’hésitez pas à vous informer pour passer une journée auprès d’un TSA sur son lieu de travail ou pour devenir étudiant d’un jour dans le collège qui vous intéresse.

 

 

Liens internet d’information pertinente :

Association des Techniciens en santé animale, Liste des CÉGEP:   http://www.atsaq.org/new/content/22/Liste_des_C%C3%89GEP.html

Tout pour réussir : http://www.toutpourreussir.com/metiers/details/technologues-et-techniciens-techniciennes-en-sante-animale

 

 

Vous pouvez cliquer sur les photos afin de les agrandir.

***Cet article n’est pas commandité.***